top of page

L'animal, miroir de l'homme?


Je voudrais vous parler d’un sujet important, que je rencontre régulièrement lors des communications animales pour lesquelles je suis missionnée, et que l’on peut nommer ainsi : « L’effet miroir ».


Qu’est-ce que l’effet miroir ?


Je suis souvent consultée pour une problématique de comportement, voire même de problème fonctionnel d’un animal. La première des choses est bien entendue de s’assurer auprès de son vétérinaire qu’il n’y a pas de problème de santé sous-jacent. La communication animale ou le soin REIKI ne se substituent pas au travail du vétérinaire, mais peuvent par contre venir le compléter.


Quand parle-t-on d’effet miroir ?


On parle de cet effet-là, quand le caractère, une problématique de santé, les problèmes de comportement, se font le reflet direct ou indirect du/des problématiques que rencontre son gardien dans sa propre vie.

Il faut savoir que nous ne choisissons jamais notre animal de compagnie « par hasard », et que si nous avons été attirés par celui-ci plutôt qu’un autre, c’est que nous vibrons sur une fréquence similaire, avec des traits de caractères communs, voire des similitudes de comportements, allant même parfois à développer des névralgies communes.


Une communication animale n’est pas anodine.

L’objectif premier de la consultation est le bien-être de l’animal, mais celui-ci passe parfois ... souvent … peut-être même toujours … par le bien-être de son gardien.

La communication animale peut ainsi viser juste, « là où cela bloque » chez le gardien et ainsi révéler une problématique bien plus large, que l’objectif pour lequel je suis missionnée vis-à-vis de l’animal.

Cet effet miroir peut apparaitre déstabilisant pour le gardien qui le reçoit, mais il faut voir ceci comme une véritable opportunité de grandir, de progresser et d’avancer sur son chemin de vie.

Je vous l’ai toujours dit, ils sont nos meilleurs enseignants ! Et peuvent ainsi devenir nos meilleurs partenaires de développement personnel.


Je vous en dis plus avec quelques exemples rencontrés récemment


  • Ma cliente rencontre des problèmes avec sa chatte qui urine partout dans le logement.

La communication animale révèle que l’animal se sent envahie sur son territoire, par le compagnon de ma cliente, qu’elle perçoit comme quelque chose de négatif. Elle demande à sa gardienne de fixer des limites, de réinvestir son espace personnel, de ne plus se laisser envahir par cette relation. La gardienne me confirmera être dans une relation difficile et complexe avec cet homme.


  • Ce toutou est en perte d’équilibre de son arrière train. Il perd sa stabilité quand il marche

Ma cliente consulte le vétérinaire pour pallier à la douleur et à un éventuel trouble de santé. La communication animale révèle que la gardienne se laisse envahir dans sa vie personnelle par les problématiques extérieures, jusqu’à aller prendre soin des plus démunis, mais en s’oubliant totalement. Le trouble d’équilibre de l’animal ne se fait que le porte-parole du trouble d’équilibre de la vie de sa gardienne. Elle doit revenir à elle, se faire plaisir, prendre soin d’elle avant de penser à prendre soin des autres, car elle est épuisée physiquement et moralement. Ma cliente me dira : « Tout le monde me le dit ».


  • Je suis consultée pour cette chatte, qui, dès que ma cliente à le dos tourné, monte en hauteur pour jouer et pousser à terre les objets et bibelots de sa gardienne.

La communication animale reflète un trait de caractère commun à elles deux : « à celle qui réussira à faire plier l’autre ». La gardienne impose des règles strictes à l’animal, notamment sur les lieux où elle a le droit de monter ou pas. Le message de la chatte à sa gardienne est d’accepter le compromis, mettre du jeu et de la flexibilité, de la légèreté dans sa vie, plutôt que de chercher à tout maitriser.


  • Cette petite chienne est bloqué du dos, avec une grosse tension dans son corps, qui la fait crier quand on la touche.

Après consultation du vétérinaire/ostéopathe, pour la soulager, la communication animale a révélé un message de la petite chienne à sa gardienne : ne pas rester bloquée dans sa vie. Sa petite chienne lui dit de revenir dans son cœur, d’y retrouver la paix, de recentrer sa vie sur ses bonheurs personnels et de ne pas confier la responsabilité de son bonheur à un tier, de « cultiver son propre jardin ». La gardienne me confirmera que suite à une désillusion sentimentale, elle n’a plus envie de rien, et qu'elle a du mal à retrouver du plaisir.


Je pourrai vous donner beaucoup d'exemples similaires. Toujours emprunts de sagesse.

Chaque situation est unique, et votre cas serait probablement différent.


Comment ça marche ?


Nos animaux sont nos meilleurs amis. Ils sont proches de nous, ils nous ressentent, ressentent nos émotions, nous entendent, nous comprennent, nous guident et nous enseignent.

Ils sont parfois les meilleurs révélateurs de nos dysfonctionnements, dont nous n’avons, nous même, parfois même pas conscience, car il est toujours plus difficile d’être lucide sur soi même que sur la situation de ceux qui nous entourent.

Par leur message, leur attitude, ils nous amènent à la prise de conscience, la première étape d’une introspection, d’une compréhension de soi et du travail à accomplir. Ils nous indiquent le chemin à parcourir, là où sont nos blocages, pour savoir mieux nous faire accompagner … et nous guident ainsi dans notre évolution.


Ce qu’il faut en retenir


Ce qu'il faut retenir, c’est qu’il est important de prendre soin de soi si l’on veut prendre soin de son animal et de la relation.

Travailler sur soi, c’est éviter que votre animal le fasse à votre place, au détriment de sa propre santé.

Et donc, que la communication animale est un outil précieux, pour lui …. Comme pour vous !

Prenez soin de vous ♥️.

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page