top of page

L'anti-canicule pour vos animaux en 15 points

Dernière mise à jour : 20 juil. 2022

Le thermomètre grimpe chaque jour un peu plus, le soleil brille fort, il devient brûlant, l'air devient lourd.

Et nos animaux dans tout cela ? Comment les préserver de ces montées de température et éviter les coups de chaleur ?


Voici quelques conseils précieux pour protéger vos compagnons et maintenir la bonne température de leur corps et ainsi leur bonne santé !




1Permission de sortie !

La promenade est source d’équilibre pour vos compagnons, qui ont besoin de se dépenser ! Alors maintenez-la, elle est essentielle, mais adaptez vos horaires de sortie : le matin à la fraiche, ou tard le soir.

Privilégiez les espaces verts, l’herbe et les arbres, générateurs naturels de fraicheur, aux espaces urbains qui retiennent la chaleur.


Votre chat, quant à lui, doit pouvoir rentrer se mettre au frais quand bon lui semble. A partir d’une certaine heure, bloquez la chatière afin de le maintenir au frais dans la maison.


2 - Quand le soleil brille, il n’y a pas l’ombre d’un doute…

Privilégiez les zones d’ombres : Les risques de déshydratation du chien augmentent avec les températures. Idéalement, il faudrait promener nos toutous avec une température n’excédant pas 20°. Au-delà de 25°, il y a un réel risque ! En effet, nos toutous transpirant très peu, cela rend le refroidissement de leur corps plus difficile.



3 - Motif valable pour dispense de sport !

Evitez les exercices intensifs ! Bien entendu, on évite les footings avec notre chien, ou de le faire courir derrière le vélo, voire même jouer en plein soleil.

Si réellement votre chien a besoin d’un effort physique, privilégiez les jeux et zones d’eau.



4 – Passez sur le trottoir d’en face !

Alerte bitume et trottoirs de ville : Ce que l’on ignore, c’est que la température au sol peut atteindre 60° lorsque le bitume se met à chauffer, lors de fortes chaleurs. Alors, gare aux coussinets !!

Comment le savoir ? Faites le test par vous-même ! Placer le dos de votre main sur la chaussée, et tentez de l’y laisser le plus longtemps possible. C’est vous n’arrivez pas à la maintenir plus de 5 secondes, c’est qu’il fait trop chaud pour sortir votre chien.


5 Passez leur de la pommade

Anticipez, et nourrissez les coussinets de vos animaux : Vous pouvez appliquer régulièrement un corps gras de type beurre de karité, ou huile de coco afin de maintenir une bonne hydratation. Il existe également des baumes spécifiques pour la protection des pattes de vos toutous, disponibles chez votre vétérinaire.


6 – Changez d’air !

Laissez volets et fenêtres au maximum fermés, permettez à vos animaux d’avoir accès aux pièces avec carrelage, plus frais, et où naturellement votre animal va se coucher pour réguler sa température.

Si vous en avez un à disposition, un ventilateur peut permettre de générer de l’air et faciliter la respiration et la ventilation de votre compagnon.


7 – Se rafraîchir les idées

Astuces fraicheur, quand la température grimpe :

  • Climatisation naturelle, sans effets indésirables : vous pouvez suspendre une serviette ou un linge humide sur un étendoir, ou vos entrées d’air. Votre animal pourra venir s’y rafraichir, et vous aussi par la même occasion !

  • Placez un bol de glaçons devant votre ventilateur !

  • Disposez une serviette humide sur le sol à disposition de votre animal. Voire investissez dans un tapis rafraichissant, on en trouve partout maintenant !

  • Caressez-les avec un gant humide.

  • Brumisez-les avec un spray d’eau fraiche, si cela ne les effraie pas, ou préférez l’application au gant si c’est plus adapté.

  • Appliquez des compresses d’eau à l’extrémité des pattes, ou humidifiez le dessus de la tête avec un gant

  • Si vous avez un jardin, remplissez un bac ou une petite piscine hors sol d’eau, utilisez le jet d’eau en jeu

  • Mettez des pains de glace (ou des sacs de petits pois congelés) enroulés dans une serviette, près de son panier


8 – Ce n’est pas la mer à boire

Invitez-les à s’hydrater, multipliez les points d’eau.

Disposer plusieurs points d’eau, en variant les plaisirs. Attention toutefois à ne pas proposer de l’eau glacée, au risque de provoquer des diarrhées.

Votre chat aime l’eau en mouvement ? Investissez dans une fontaine à eau.

Mettez des petites coupelles d’eau à laper dans plusieurs endroits.


9 – Le calme avant "la trempette"

Et pourquoi pas une petite baignade ? Si cela vous est possible, vous pouvez emmener votre compagnon se baigner au bord d’un lac, d’un cours d’eau, d’une rivière, une plage où les animaux sont acceptés.

Si c’est au bord de mer, pensez bien à rincer votre animal à l’eau douce afin d’éliminer les traces de sels ou de sable qui peuvent irriter sa peau. Et pensez également à nettoyer ses oreilles afin d’éviter les infections.


10 - Les brosser dans le sens du poil

Pensez à aérer leur pelage, particulièrement dans ces périodes, maintenez une bonne aération du poil en brossant votre animal tous les jours, afin de retirer le sous-poil et les poils morts.

Un brossage et un toilettage régulier feront le job !


11 – Ne pas leur tondre la laine sur le dos !

Attention, pas de tonte ! Contrairement aux idées reçues, évitez de tondre votre animal, son pelage constitue une protection naturelle :

  • Le poil de couverture le protège du soleil.

  • Le sous-poil tombe naturellement quand il fait chaud.

Le poil protège des UV, de la déshydratation et permet à l’animal de réguler sa température.


12 – Le bonheur est dans l’assiette

Vous pouvez hydrater ses croquettes avec un peu d’eau, ce qui constituera un apport d’eau immédiat, contrairement aux croquettes qui ont tendance à les assoiffer.

Astuce hydratation : vous pouvez rajouter des courgettes à la ration. Composée à 95% d’eau, elle est peu énergétique mais très hydratante. Pour votre matou, comptez à peu près une semaine dans certains cas, pour qu’il s’y habitue avant d’en raffoler !


13 – Prendre soin des plus fragiles

Soyez particulièrement vigilants :

  • Avec vos animaux âgés, qui peuvent avoir une santé rénale plus fragile ; privilégiez peut-être la pâté (qui présente un meilleur taux d’hydratation, par rapport aux croquettes)

  • Si vous avez des animaux de races brachycéphales (ou nez-plat), comme les bouledogues, le carlin, le boxer ... qui ventileront moins bien.

  • Ou si votre toutou a besoin d’une grande dépense d’énergie et oubliera de se ménager ou de s’hydrater.


14 – En voiture Simone !

Besoin de se déplacer en voiture ?

Autant que faire se peut, évitez la climatisation, une catastrophe pour notre belle planète ! Aérez, ouvrez les fenêtres, respirez de l’air pur !

Par ailleurs, la climatisation quand on en abuse, peut provoquer des problèmes respiratoires : rhumes, rhinites, otites.

Privilégiez cette solution : Mettez une serviette humide sur la cage de transport de votre animal !


Enfin, faut-il encore le rappeler, ne laissez JAMAIS votre animal enfermé dans votre voiture au soleil, même « pour faire une course » : La température pouvant y atteindre plus de 40 degrés en quelques minutes, même fenêtre entrouverte, c’est l’asphyxie assurée pour votre compagnon, et en quelques minutes seulement !


15 – Demain, il sera trop tard

Enfin, si vous vous ne tombez sur ces bons conseils que maintenant, et que votre animal a déjà pris chaud … Voici quelques informations qui pourront vous être très utiles.


Quels sont les signes d’un coup de chaleur chez votre chien ?


- Mouvements respiratoires forcés et accélérés

- Halètement rapide et bruyant

- Hypersalivation

- Gueule qui mousse

- Babines, truffes et gencives violacées

- Rythme cardiaque rapide

- Battements cardiaques irréguliers

- Elévation de la température corporelle (40° à 43°C)

- Le chien titube ou semble désorienté

- Il ne veut/peut pas se lever

- Tremblements

- Convulsions

- Malaise

- Perte de connaissance

- Désordre intestinal avec vomissements et diarrhées (parfois avec du sang)

Agissez immédiatement : enrouler le corps de votre animal dans une serviette bien humide et contactez votre vétérinaire en urgence. Il s’agit d’une urgence vitale qui peut entrainer la mort de votre animal en une vingtaine de minutes.


Quels sont les signes d’un coup de chaleur chez votre chat ?


- Elévation de la température corporelle (40° à 43°C)

- Désordre intestinal avec vomissements et diarrhées (parfois avec du sang)

- Mouvements respiratoires forcés

- Halètement rapide

- Lange rouge vif

- Gencives rouge foncé

- Salivation

- Faiblesse, anxiété

- Vertiges

- Tremblements musculaires

- Léthargie

Agissez immédiatement : enrouler le corps de votre animal dans une serviette bien humide et contactez votre vétérinaire en urgence. Il s’agit d’une urgence vitale qui peut entrainer la mort de votre animal en une vingtaine de minutes.


Bel été à vous et à vos compagnons à poils et à plumes !

181 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page